Cigarette électronique : non-fumeur mais ‘‘vapoteur’’

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Avec l’arrivée de la cigarette électronique de plus en plus massivement sur les marchés de beaucoup de pays dans le monde, de nouveaux mots vont, à coup sûr, faire leur entrée dans le dictionnaire. Leur usage dans notre langage usuel de tous les jours étant déjà acquis, il ne reste plus qu’à les officialiser par les académies. Il s’agit du mot ‘‘vapoteur’’ et d’un verbe dérivé ‘‘vapoter’’ par analogie avec le mot fumeur. En effet, la cigarette électronique, contrairement à la cigarette classique ne fait pas sortir de la fumée, une fumée toxique et cancérigène d’ailleurs, mais plutôt de la vapeur. Une vapeur qui ne produit ni odeur ni tabagisme passif du voisinage. Une vapeur saine en quelque sorte, sans dangers et sans effets négatifs pour ceux qui nous entourent. C’est, entre autres, pour ces raisons que les e-cigarettes ne sont pas interdits dans les lieux publics ou communs dans presque tous les pays autorisant l’usage de ce produit. De plus, les fumeurs de e-cigarettes, ou plutôt les ‘‘vapoteurs’’ comme ils aiment être appelés ne sont pas dépendant du tabac comme les autres.

Cette vapeur qui caractérise les e-cigarettes est, en fait, un liquide nommé ‘‘e-liquide’’ qui a la possibilité de s’évaporer quand il est soumis à une température avoisinant les 50°C. C’est pourquoi, la plupart des e-cigarettes comme ceux de Sweetcig sont munis de résistance chauffante qui permet de faire évaporer le liquide. C’est donc clair. Le but des cigarettes électroniques est de produire de la vapeur. C’est pour cette raison qu’avec  ce produit, il faut parler de ‘‘vapoter’’ au lieu de fumer.

Le liquide est surtout composé de produits aromatiques qui sont des additifs alimentaires courants.  En plus de ces additifs, il se compose également des arômes artificiels et des extraits naturels Il faut également signaler que certains fabricants y ajoutent une dose optionnelle de nicotine en quantité très variable. D’habitude, sa teneur est entre 0 et 18mg. Le liquide est contenu dans la partie supérieure la e-cigarette dite cartouche ou recharge. C’est ainsi que la résistance chauffante et le dispositif électrique permet de chauffer le liquide pour afin d’imiter le dégagement du  fumer des cigarettes classiques. Très souvent, le e-liquide est vendu à part dans des flacons. Et il existe de très nombreuses saveurs toutes différentes.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »