La joaillerie: une affaire d’experts

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La bijouterie  c’est l’art  de magnifier les pierres sur un support de métal précieux. Les objets conçus prennent la forme de bagues, colliers, pendentifs, boucles d’oreilles, diadèmes, couronnes et tout autre objet requérant d’utiliser une certaine quantité de pierres : trône, statue, automate, œufs de Fabergé, etc.
La joaillerie à vrai dire naît réellement sous le règne de Louis XIII. Le carnal Mazarin en vrai ésthéte aimant le beau, achetant  les plus beaux diamants de  son époque pour son patrimoine personnel. Ensuite par voie de succession ils sont légués au royaumme de France. Dans le magistère de  Louis XIV, son épouse se targue  d’être la seule à avoir une collection de bijoux assortie à la couleur de chacune de ses robes.
Le métier de la bijouterie comme le fait or du monde repose sur le moulage, la déformation, le pliage, le limage, le sciage, et la soudure de pièces de métaux précieux ainsi que du sertissage de pierres précieuses, pierres fines et perles. Il serait  fastidieux de les evoquer toutes nous allons nous apesantir sur le moulage et le bain d’acide.
Cette technique(moulage) consiste à fabriquer un modèle en métal qui servira à réaliser un moule.Il sera ensuite utilisé pour fabriquer différents modéles. Les orfévres de la joaillerie utilisent aussi de la cire chaude qui est injectée dans le moule et les pièces en cire obtenues sont pris pour reproduire la piece avec une méthode inédite de coulée à la cire perdue. Ensuite les pièces obtenus sont  polies par le biais de divers techniques qui peuvent être mécaniques ou chimiques.
Quant au bain d’acide ,en premier lieu les acides sont la matière qui permettent d’enlever le borax. Pour enlever la dite matière un savant dosage est mis en oeuvre le « déroché », utilisant  de l’acide sulfurique et une certaine quantité d’eau. Il est aussi fréquent de voir pour “dérocher”  l’utilisation de l’eau et du sel ,manière de procéder trés au point en plus très écologique.
Le déroché a entre autre fonction d’enlever les oxydes des bijoux après coulée du métal à cire perdue, après la soudure ou encore, après un « recuit » (le métal est chauffé au chalumeau pour redevenir plus malléable et facile à travailler).

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »